Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Alternative Libertaire Moselle

Contre les expulsions et le racisme d’Etat continuons la lutte !

Clash - Bulletin du secteur jeunesse d'AL

Avant les vacances, dans de nombreuses villes, des lycéen-e-s s’étaient mobilisés contre les expulsions, notamment celles de Katchik et Leonarda. Plus largement, c’était une remise en cause de la politique raciste du gouvernement menée par Valls. Une nouvelle journée de mobilisation est donc prévue ce mardi 5 novembre pour continuer et amplifier la mobilisation.

Khatchik a été expulsé vers l’Arménie samedi 12 octobre car il n’avait pas de titre de séjour. C’était un jeune lycéen, élève du lycée Camille Jenatzy (Paris 18ème). Leonarda, elle, a été expulsée avec toute sa famille en direction du Kosovo, le lundi 9 octobre. Elle a été arrêtée par la police lors d’une sortie scolaire devant ses camarades. Ce sont ces deux expulsions qui ont déclenché la réaction de solidarité des milliers de lycéen-e-s qui ont manifesté à la veille des vacances. Mais derrière ces deux cas, c’est un racisme d’État qu’il faut dénoncer.

En effet, le gouvernement écolo-socialiste, ne fait que continuer les politiques racistes et xénophobes de l’époque sarkozyste : la stigmatisation et la répression de « boucs émissaires » qu’il désigne toujours comme « assistés » (immigré-es, Roms, jeunes, chômeurs). Le seul objectif du PS en stigmatisant les plus exclu-e-s est de masquer sa soumission aux riches et aux patrons et les politiques antisociales qui vont avec. Du PS au FN, en passant par l’UMP c’est la surenchère raciste avec les mêmes discours à quelques nuances près : il vaut mieux tirer sur celles et ceux qui souffrent le plus de la violence économique et sociale du capitalisme que de s’attaquer aux vrais problèmes des millions de salariée-s, retraités, chômeurs et chômeuses de ce pays. Pourtant ce ne sont ni les immigré-es, ni les Roms qui réduisent les salaires, qui cassent les retraites ou qui augmentent les prix ou les loyers. Ce sont les capitalistes et leurs laquais politiques. Faible avec les forts, fort avec les faibles, telle est la devise de ce gouvernement fantoche. La solidarité des lycéen-e-s, à contre courant des discours individualistes et racistes dominants, est encourageante, et ne doit pas s’arrêter là. Le gouvernement a été surpris par cette mobilisation et se méfie des mouvements de la jeunesse : montrons lui notre détermination et refusons cette politique qui fait le terreau de l’extrême droite ! Dès maintenant, amplifions la mobilisation pour enfin mettre un coup d’arrêt aux rafles, aux expulsions et à l’acharnement contre les immigré-es, les sans papiers et les Roms.

Alternative Libertaire appelle à s’unir dans les lycées, les facs, les entreprises et les quartiers contre les politiques racistes et antisociales ! Solidarité avec Khatchik et Leonarda ! Régularisation de toutes et tous les sans-papiers !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article