Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Alternative Libertaire Moselle

Contre le Capital et ses valets : Aux luttes !

Contre le Capital et ses valets : Aux luttes !

Tandis que la barque socialiste navigue en obéissant docilement à ses maîtres - fort avec les plus faibles et faible avec les plus forts est incontestablement son crédo - les classes laborieuses continuent pour leur part à s'en prendre plein la gueule : Licenciements, chômage, recul des droits sociaux, politique sécuritaire, répression, expulsion de migrants, les différents "pactes" et la liste est longue... Combien de temps encore allons nous courber l'échine avant de lancer une (véritable) riposte ?

Tradition de la trahison et capitalisme décomplexé

S'il était évident qu'il n'y avait rien à attendre du PS, sans doute est-ce pire qu'escompté pour beaucoup. Comme avec la Droite, la précarité, le chômage, sont des nécessités dues à la "crise". Une crise qui n'a jamais empêché aucun capitaliste de se gaver ostentatoirement.

Car en plus de gagner de l'argent sans jamais rien apporter à la société (car oui, les vrais profiteurs ne sont pas celles et ceux que l'on vous montrent !), il n'est pas rare de voir certains de ces pauvres riches afficher leur richesse illégitime à la face du monde entier, et même en réclamer encore davantage.

Riches familles industrielles, traders, fonds de pension, banques... ne produisent aucune richesse ! Ils ne font que du parasitisme !

C'est nous qui travaillons pour produire la richesse, l'argent, lui, n'a jamais travaillé !

Qu'on se le dise : Seule la lutte paie !

Mais il y a des raisons de se réjouir. La récente grève des Fralib par exemple, qui sont sortis vainqueurs après trois ans de lutte et 1336 jours d’occupation dans une totale indifférence ! Leur longue lutte face au géant Unilever a en effet été récompensée, mais ce n’est qu’un début : il reste maintenant à faire fonctionner une SCOP, et plus encore, à autogérer une coopérative, démontrer qu'on peut travailler et décider, sans exploiteurs !
Et ce n'est pas tout, la récente grève nationale reconductible menée par les cheminots pendant près de deux semaines fut intéressante par bien des aspects : implication des jeunes, unité du syndicalisme de lutte...

Sans oublier bien sûr les intermittents, ainsi que la lutte contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes ; la résistance et les petites victoires laissent espérer l'abandon total de ce projet d'aéroport qui a du plomb dans l'aile !


Ne pas tomber dans le panneau

Afin d'endiguer une éventuelle nouvelle période de luttes, le PS comme chaque Pouvoir qui prend peur, appliquera ses bonnes vieilles recettes : la dénonciation morale de ceux qui luttent sans concessions sur le terrain, par rapport aux bons "partenaires sociaux" qui négocient comme toujours la longueur de la chaîne...
Le PS, comme chaque Pouvoir, n'hésitera pas à faire usage des forces répressives comme il nous l'a déjà prouvé.
Face aux pouvoirs responsables de cette « crise » et au danger que représente l’extrême droite, le rapport de force seul permet d’imposer les solutions profitables aux travailleurs et travailleuses, c’est-à-dire une véritable révolution.

Face à la répression et pour l'amnistie : Mobilisation et solidarité totale !

Vendredi 12 septembre 2014 rendez-vous au Tribunal de Grande Instance de Metz, en solidarité avec Fouad HARJANE, militant de la CNT condamné à 40 000 € de dommages et intérêts pour avoir, aux côtés de 1000 personnes, bloqué la gare de Metz en 2006 (lutte anti-CPE). Au delà de Fouad, il s'agit de dénoncer le procès de toutes celles et tous ceux qui sont victimes de la répression ! Solidarité jusqu'à l'amnistie et contre la criminalisation du mouvement social et syndical !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article