Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Alternative Libertaire Moselle

Il n’y a pas « deux civilisations »

Il n’y a pas « deux civilisations »

La classe dirigeante (la fausse gauche au pouvoir ou la vraie droite d’opposition) a utilisé les attentats de début d’année pour tenter de nous rassembler derrière elle au nom d’une unité nationale fantasmée et mise en scène. Elle a utilisé la réalité du terrorisme islamiste pour tenter de diviser la population en deux « civilisations » incompatibles.

Il n’y pas d’unité nationale. Il n’y a pas « deux civilisations », une anciennement implantée et super civilisée et une fraîchement arrivée encore un peu barbare. Ce sont des bobards pour nous détourner des divisions bien réelles entre classes sociales et entre camps politiques.

Nous ne nous laissons pas berner Il y a des riches et des pauvres, aux intérêts totalement opposés.

Il y a des personnes victimes du racisme d’État : Roms, femmes portant le foulard, migrant-es refoulé-es aux portes blindées de l’Europe, Arabes et Noirs assassinés impunément par la police et il y a des gouvernements successifs qui font voter, appliquent et aggravent des lois racistes.

Nous ne nous trompons pas d’ennemis

Il y a des nervis fascistes, des racistes du quotidien, de prétendu-es progressistes et de vrais réacs qui se sentent investis d’une mission civilisatrice face aux musulman-es et il y a des personnes musulmanes ou juives (ou pas, mais supposées l’être par leur apparence, sachant que la grande majorité des actes islamophobes visent des femmes), arabes, noires, roms qui sont agressées verbalement ou physiquement, des mosquées et des synagogues vandalisées.

Il y a des travailleurs et des travailleuses qui se débattent avec le chômage, la réduction des moyens des services publics et la montée de la pauvreté et il y a des politiques et des capitalistes qui tentent de les diviser en deux civilisations, encourageant les idées d’extrême droite.

Nous sommes dans les manifestations autour du 21 mars pour dire que nous refusons les divisions entre les prolétaires, que nous ne nous trompons pas d’ennemis, que nous ne nous laissons pas berner.

Pour une unité populaire et antiraciste

Nous exigeons :

  • la fin des contrôles d’identité (au faciès ou pas) ;
  • l’accueil des roms et de toutes et tous les migrants tant que nous ne mettons pas fin aux guerres et à la pauvreté causées par notre pillage des pays dits pauvres ;
  • le retrait des lois racistes, notamment celles dirigées contre les musulmanes ;
  • le retrait des lois liberticides et sécuritaires y compris celle en gestation à l’Assemblée nationale ;
  • la régularisation de toutes les personnes sans papiers avec une carte de séjour permanente ;
  • la disparition de Frontex (organisation européenne de contrôle des frontières), la démolition des murs autour de l’Europe, la fermeture des centres de rétention et la liberté de circulation et d’installation ;
  • le droit de vote des personnes étrangères, condition nécessaire au droit de s’abstenir.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article